Cambodge : manifestations interdites dans la capitale Phnom Penh

176 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jusqu‘à nouvel ordre les manifestations sont interdites dans la capitale cambodgienne Phnom Penh.

Les autorités ont fait démanteler le camp établi par les militants de l’opposition, le CNRP, Parti du sauvetage national.
Des policiers antiémeutes sont entrés dans le parc où étaient rassemblés les manifestants depuis une dizaine de jours.

Le CNRP qui avait prévu trois grandes journées de protestation à partir de dimanche a appelé ses partisans à rester calme en attendant que soit établie une nouvelle stratégie.

L’intervention s’est déroulée dans le calme, mais elle intervient au lendemain de la répression dans le sang d’un rassemblement des ouvriers du textile. Les heurts entre les manifestants et les forces de l’ordre ont fait au moins trois morts et de nombreux blessés. Selon des témoins la police aurait ouvert le feu sur la foule.

Les ouvriers du textile réclamaient d’importantes revalorisations salariales. Le secteur de la confection, qui emploie quelque 600.000 personnes, est l’une des clefs de l‘économie cambodgienne.

0 commentaire