Explosion de violences dans la province d'Al-Anbar en Irak

165 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Plus de 30 civils et environ 70 combattants proches d’Al-Qaïda ont été tués ce vendredi dans la province d’Al-Anbar en Irak. De nouveaux affrontements ont opposé les forces de sécurité et des tribus locales aux combattants armés de l’Etat islamique en Syrie et au Levant. Ces derniers contrôlent plusieurs secteurs de Ramadi et Fallouja depuis jeudi. Et ce, malgré les frappes aériennes menées par l’armée irakienne.

Des combats avaient éclaté lundi à Ramadi, après le démantèlement d’un camp de protestataires anti-gouvernementaux présenté par Bagdad comme un “repaire d’Al-Qaïda”. Les violences se sont ensuite propagées à la ville proche de Fallouja.

La province d’Al-Anbar est devenue depuis plus d’un an un haut lieu de la contestation contre le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, accusé d’accaparer le pouvoir et de marginaliser les sunnites.

Avec AFP et Reuters

0 commentaire