Cambodge : "les plus graves violences contre des civils depuis 15 ans"

121 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le sang a coulé ce vendredi à Phnom Penh au Cambodge où des ouvriers de l’industrie textile manifestaient pour obtenir une augmentation de leurs salaires. Il s’agit des “plus graves violences commises contre des civils depuis 15 ans au Cambodge”, a dénoncé la Ligue cambodgienne de défense des droits de l’Homme. Selon elle, au moins quatre personnes sont mortes après que les forces de l’ordre ont tiré sur les manifestants.

Ces tirs ont eu lieu alors que des milliers d’ouvriers bloquaient une route devant leurs usines. Certains manifestants armés de bâtons, de pierres et de cocktails Molotov se sont opposés aux forces de l’ordre qui ont fait usage de balles réelles selon des témoins.

Les manifestants réclament un salaire mensuel de 160 dollars alors qu’il s‘élève actuellement à 80 dollars. Le gouvernement a promis récemment de le porter à 95 dollars dès le mois d’avril.
Le secteur emploie quelque 650.000 ouvriers, dont 400.000 pour des sociétés qui travaillent pour des grandes marques internationales.

Les ouvriers du textile se sont récemment alliés aux manifestants de l’opposition qui réclament de nouvelles élections, celles de juillet ayant été, selon eux, entachées de fraudes massives.

Avec AFP et Reuters

0 commentaire