Advertising Console

    Liban : la spirale de la violence se poursuit

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,4K
    35 vues
    Le sang a de nouveau coulé à Beyrouth. Au moins cinq personnes sont mortes et une soixantaine d’autres ont été blessées lors de l’explosion d’une voiture piégée dans la banlieue sud de la capitale libanaise, bastion du Hezbollah. Selon le mouvement chiite, aucun de ses responsables n’a été tué. L’attentat, qui pourrait être l’oeuvre d’un kamikaze, s’est produit dans un quartier commerçant.

    Depuis quelques mois les explosions meurtrières se multiplient dans le pays. Vendredi dernier c’est un ancien ministre, membre d’une coalition hostile au Hezbollah, qui a péri dans un attentat.

    Le Hezbollah, qui a lui déjà été visé à quatre reprises depuis l‘été, est accusé par ses détracteurs d’avoir entraîné le Liban dans une spirale de violence en s’engageant dans la guerre civile syrienne aux côtés des forces régulières de Bachar al Assad. Le mouvement chiite rejette ces accusations et affirme combattre des extrémistes sunnites qui menacent la sécurité du Liban.