Une « catastrophe » pour le patrimoine bâti de Riquewihr

13 931 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Troisième commune d’Alsace (après Strasbourg et Colmar) par le nombre de bâtiments protégés par les Monuments historiques, Riquewihr a perdu hier, dans le dramatique incendie qui s’est déclaré dans son centre historique, trois maisons datant du XVIe siècle. Situées dans le haut de la rue du général de Gaulle, ces trois maisons font face à la tour du Dolder, qui abritait autrefois un veilleur chargé de surveiller les incendies. La maison d’où le feu est parti était la dernière de Riquewihr encore recouverte de son crépi centenaire et était à ce titre souvent montrée du doigt, car elle tranchait avec les maisons alentour qui avaient dévoilé depuis longtemps leurs jolies façades à colombages. Les deux maisons situées de part et d’autre de la maison crépie ont été totalement ravagées. Une quatrième bâtisse du XVIe siècle, le restaurant Au Dolder, qui serait le plus ancien de Riquewihr, a été impacté au niveau de la toiture uniquement. « C’est une catastrophe » commente Robert Lehmann, secrétaire de la Société d’histoire et d’archéologie de Riquewihr.

0 commentaire