Poutine au chevet des victimes des attentats de Volgograd

euronews (en français)
1,7K
36 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ce matin à l’aube, le président russe a déposé des roses sur le lieu de l’explosion du trolley bus à Volvograd. Dans ses voeux de nouvel an, Vladimir Poutine a promis d‘éradiquer le terrorisme. Il était donc naturel et évident pour lui de se rendre au chevet des blessés des deux attentats qui ont frappé la ville. A l’hôpital, le président Poutine et la ministre de la santé Veronika Skvortsova se sont enquéris des soins apportés aux blessés. Les patients ont apprécié cette visite courtoise.
Peu avant, Vladimir Poutine s’est entretenu avec les autorités régionales sur les moyens de combattre le terrorisme : “Ces crimes n’ont besoin d’aucun autre commentaire a-t-il dit. Peu importe les motivations des criminels, il n’y a aucune excuse à des crimes commis contre des civils, spécialement des femmes et des enfants.”

Dimanche et lundi dernier, deux attaques suicides ont été perpétrées dans une gare et dans un trolleybus, faisant 34 morts dans cette ville du sud de la Russie, située près de la région du Nord-Caucase où des insurgés islamistes mènent des actions quasi quotidiennement. L’inefficacité du renforcement des mesures de sécurité après la première explosion dimanche avait été dénoncée par les habitants de Volvograd.

Depuis, la police a interpellé 87 personnes n’ayant pas été en mesure de justifier leur identité ou ayant résisté à des contrôles dans le cadre d’une opération baptisée “tornade antiterroriste”. 5 000 hommes sont mobilisés pour cette opération à quelques semaines de l’ouverture des JO de Sotchi.

0 commentaire