"Moins de gens vont se rendre aux jeux Olympiques" - Alexy Malashenko, Carnegie Moscou

Try Our New Player
euronews (en français)
2.1K
27 views
  • About
  • Export
  • Add to
Nous avons joint à Moscou Alexy Malashenko, il est expert à Carnegie, une fédération internationale de centres de recherche sur la politique. Il nous livre son analyse sur les attentats de Volgograd :

Euronews :
Qui est, selon vous, derrière les attaques de Volgograd, et quels sont ses objectifs ?

Alexy Malashenko, expert à Carnegie :
Personne ne le sait, même au FSB, sinon ils l’auraient annoncé, et même à partir de petits indices, pour se couvrir. Le fait que l’on ne sache pas qui a commis ces attaques, c’est le point le plus important. Quant aux objectifs, c’est prouver à nouveau que les terroristes existent, qu’ils sont forts et qu’ils peuvent punir n’importe qui, et même donner une gifle à Vladimir Poutine en plein visage, à quelques heures de la nouvelle année.

Euronews :
Pensez-vous que cette série d’attaques va continuer ?

Alexy Malashenko, expert à Carnegie :
Eh bien c’est la question que tout le monde se pose dans toute la Russie aujourd’hui, car jusqu‘à présent nous étions presque certains que le premier incident, en octobre, avec le bus, était un cas isolé. Mais maintenant, évidemment, tout le monde se demande quand et où ça va arriver à nouveau.

Euronews :
Quelles peuvent être les conséquences à court terme en Russie, et particulièrement pour les JO d’hiver à Sotchi ?

Alexy Malashenko, expert à Carnegie :
Je pense que moins de gens vont se rendre aux Jeux Olympiques, moins que ce que les autorités russes attendent. Et la société civile va sentir que les autorités sont moins capables de les protéger de tels actes. C’est pourquoi – Dieu nous en garde – si quelque chose de ce genre arrive juste avant le Nouvel An à Moscou ou à Saint-Pétersbourg, personne ne sera surpris. Les gens seront plutôt en colère, encore plus que maintenant.

0 comments