Advertising Console

    Turquie : Recep Tayyip Erdogan poursuit sa contre-attaque

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,1K
    659 vues
    Empêtré dans un scandale de corruption, qui menace son gouvernement, le Premier ministre islamo-conservateur
    Recep Tayyip Erdogan a réuni ses partisans samedi dans la région de Manisa. Erdogan accuse la justice, les médias et ses rivaux politiques, entre autres, d’avoir comploté contre le pays. Un complot qu’il pense orchestré depuis l‘étranger.

    “La Turquie se renforce et ça, ils n’arrivent pas à l’accepter. Derrière tout cela, il y a des puissances internationales. Une campagne de diffamation a été lancée contre nous. Et malheureusement, au sein même de l‘État, il y a un gang qui se construit.’‘

    Pendant ce temps à Ankara, une nouvelle manifestation réunissait plusieurs centaines de fonctionnaires, venus réclamer des comptes au Premier ministre turc et la démission de son gouvernement. Une manifestation a également éclaté dans la soirée à Izmir, où des accrochages ont opposé des protestataires aux forces de l’ordre.