Beyrouth en deuil au lendemain d'un attentat sanglant.

euronews (en français)
2,1K
184 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Au lendemain de l’attentat perpétré au coeur de la capitale libanaise qui a coûté la vie a Mohammed Chatah, conseiller diplomatique de l’ex premier ministre Saad Al Harriri, des personnalités politiques libanaises sont venus présenter leurs condoléances à la famille, ainsi qu’aux membres du courant du futur auquel le défunt appartenait.

Le véhicule de Mohammed Chatah a été pris pour cible alors qu’ils se rendait à une réunion de la coalition politique du 14 mars. Une formation hostile au régime syrien et à son allié libanais, le Hezbollah.

Le choix du lieu, ainsi que le mode opératoire de l’attentat est semblable à celui qui avait coûté la vie en 2005 au premier ministre Rafiq Al Harriri. Selon des sources sécuritaires, la voiture du défunt à été détruite par une charge de 60 kilos de TNT dans le quartier d’affaire du centre ville proche de l’hôtel Poenicia. Cinq autre personnes ont tuées dans l’explosion.

0 commentaire