Le gouvernement sud-soudanais prêt à un cessez-le-feu

euronews (en français)
1,9K
51 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le gouvernement sud-soudanais se dit prêt à un cessez-le-feu immédiat avec les rebelles de l’ancien vice-président Riek Machar, alors que les réfugiés Nuer continuent d’affluer dans un camp de l’ONU près de Juba. Depuis mi-décembre, les violences auraient fait plusieurs milliers de morts et 120 000 déplacés.

L’ex vice-président ne s’est pas engagé sur un cessez-le-feu. Il réclame la libération de trois alliés encore détenus.

“Nous voulons la paix et pour cette raison nous avons accepté la cessation des hostilités – si elle n’est pas instrumentalisée. Mais si c’est le cas, assurément nous ne les laisserons pas continuer à tuer les citoyens de la république du Soudan du Sud.” a déclaré Michael Makuei, le ministre de l’Information.

Le conflit politique exacerbe les rivalités ethniques entre les Dinka de Salva Kiir et les Nuer de Riek Machar. Ces derniers jours, des informations circulent à propos de meurtres, viols et massacres qui auraient lieu entre communautés. Au moins un charnier a été découvert.

L’ONU a décidé d’envoyer 6000 casques bleus.

0 commentaire