Lamborghini dévoile l’Huracan, remplaçante de la Gallardo - Autosital

Autosital

par Autosital

48
470 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Elle était pressentie pour s’appeler Cabrera, elle s’appellera finalement Huracan. Elle, c’est bien évidemment la nouvelle petite Lamborghini, remplaçante de la Gallardo partie à la retraite fin novembre après dix ans de bons et loyaux services et le record des ventes de l’histoire de Lamborghini avec 14 022 exemplaires mis en circulation.

Pour faire aussi bien, l’Huracan pourra compter sur un design toujours très bestial, tout en étant beaucoup plus épuré et sobre que sa devancière. L’arrière est plus personnel, notamment avec sa ligne de feux à LED.

A l’intérieur, c’est un mélange de cuir et d’alcantara qui accueille le pilote et son passager. L’instrumentation est digitale, assurée par un écran couleur de 12,3 pouces qui permettra d’afficher toutes les informations de l’auto, des compteurs de vitesse à la navigation GPS en passant par la musique. Différentes configurations pouvant être réalisées par le pilote.

Techniquement, l’Huracan repose sur un nouveau châssis mêlant une structure en carbone à des éléments en aluminium. Avec un poids à sec de 1 422 kg, elle est un peu plus lourde que la Gallardo mais affiche un rapport poids/puissance de 2,33 kg par cheval. Il faut dire que le nouveau V10 de 5,2 développe la bagatelle de 610 ch à 8 250 tr/mn pour un couple maximum de 560 Nm à 6500 tr /mn !

La vitesse maximale est annoncée au-dessus de 325 km/h, le 0 à 100 km/h en 3.2 secondes et le 0 à 200 km/h en 9,9 secondes. Le tout avec des consommations en baisse par rapport à la Gallardo, à 12,5 l/100 km et des émissions de CO2 plus contenues que sa devancière avec 290 g/km.

Pour y parvenir la marque au taureau a développé un nouveau système d’injection IDS, qui mélange injections directes et indirectes, mais a aussi intégré un système Start&Stop.

Retrouvez toute l'actualité de l'automobile italienne sur http://www.autosital.com et sur Facebook : http://www.facebook.com/autositalcom.

0 commentaire