Soudan du Sud: l'ONU appelle au dialogue pour enrayer les violences

euronews (en français)
2,1K
279 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
La communauté internationale se dit inquiète face aux tensions croissantes au Soudan du Sud. Des tensions qui ont abouti à des violences meurtrières : une dizaine de civils ainsi que 2 Casques bleus ont été tués jeudi dans l’attaque d’un camp géré par la mission de l’ONU à Aboko.

Les Etats-Unis vont envoyer un haut-diplomate pour favoriser le dialogue entre les factions rivales qui s’opposent.

Le secrétaire général des Nations Unies appelle les parties à la retenue.

“C’est avant tout une crise politique, explique l’ambassadeur de France à l’ONU. C’est une crise qui touche au leadership du SPLM, le parti au pouvoir. Je l’ai dit, le problème est avant tout politique. Mais il repose sur un baril de poudre, à savoir les questions ethniques. Le risque, c’est que tout cela dégénère en guerre civile, si nous ne parvenons pas à résoudre très rapidement cette crise politique par le biais du dialogue”.

L’enjeu, c’est donc de mettre autour d’une table, le président Salva Kiir et son ancien vice-président, Riek Machar, limogé en juillet dernier. Salva Kiir accuse son rival d’avoir fomenté un coup d’Etat. De son côté, Riek Machar dénonce le pouvoir dictatorial du chef de l’Etat.

Le Soudan du Sud est un Etat devenu indépendant en juillet 2011 après des décennies de guerres civiles.

0 commentaire