Egypte : référendum constitutionnel en janvier

Découvrir le nouveau player
34 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les Egyptiens se prononceront sur la nouvelle Constitution les 14 et 15 janvier. C’est ce qu’a annoncé ce samedi le président par intérim Adly Mansour. L’adoption de ce texte est une étape essentielle du processus de transition voulu par les nouvelles autorités égyptiennes mises en place après la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi. Adly Mansour s’est adressé aux détracteurs de ce projet. “Je vous invite à avoir du courage, à renoncer à l’obstination et l’entêtement – qui nous le savons a eu un coût pour la sécurité et les intérêts du peuple – à rejoindre la marche nationale et à arrêter de poursuivre un mirage et des illusions.”

Le nouveau pouvoir avait nommé une commission constituante qui a rendu début décembre un projet de constitution, de Loi fondamentale, consolidant le pouvoir de la puissante armée et renforçant son poids dans la vie politique du pays.

Ce texte autorise notamment les tribunaux militaires à juger des civils, ce qui a suscité l’inquiétude des défenseurs des droits de l’Homme et la contestation des mouvements laïques.

Les Frères musulmans, dont les partisans manifestent régulièrement depuis des mois pour dénoncer la destitution de Morsi, appelent à rejeter un référendum qu’ils qualifient de truqué.

Avec AFP et Reuters

1 commentaire

je suis d'accord. Argument si je puis me permettre mesdames et messieurs la haute cour de justice et constitutionelle egyptienne?

l ingerence des services exterieurs antagonistes et alliés a provoqué l insécurité de L'Egypte. Cela concerne donc l armee et le general Sissi "grand protecteur de L Egypte"

Morsi et freres musulmans n ont pas donné a manger a leur peuple et sont des GROS PARASITES POLITIQUES RELIGIEUX EXTREMISTES POUR CONTAMINER LA REGION DE DJIADISTES DE MERDE.

VOILA ma recommandation pour l Egypte

Amen
Par Jee Seungsou Benjamin Vendé l'année dernière