Dongfeng : la dernière chance de PSA après le retrait de General Motors

euronews (en français)
1,9K
63 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le constructeur automobile français PSA Peugeot-Citroën inquiète de plus en plus les marchés boursiers. Depuis lundi soir, la capitalisation du constructeur a perdu 900 milions d’euros.

L’annonce surprise de la vente par General Motors des 7% qu’il détient dans PSA, la dépréciation de plus d’un milliard d’euros dans les comptes annoncée jeudi et les rumeurs d’augmentation de capital, sont autant d’interrogations pour les investisseurs.

En attendant l’arrivée du partenaire industriel chinois Dongfeng au capital de PSA.

“L’argent de Dongfeng et l’argent de l’Etat français, c’est la solution de la dernière chance pour Peugeot-Citroën, affirme George Hay, chroniqueur de Breaking News. Et si cette solution se concrétise, les problèmes généraux des constructeurs automobiles européens sont tels que cette nouvelle alliance n’est pas une assurance tous risques”.

Certains analystes du secteur automobile se posent même des questions sur les problèmes de gouvernance qui se profilent. L’arrivée de Dongfeng ferait ressembler PSA à un lion à trois têtes, avec la famille Peugeot d’un côté, l’Etat français de l’autre et un industriel chinois.

“Quelle sera par exemple la réaction de l’Etat français quand il s’agira de mener les actions de restructuration nécessaires en Europe ?” questionne un analyste.

1 commentaire

ah ah...
Par Jee Seungsou Benjamin Vendé l'année dernière