China Moses, l'hérédité du talent

euronews (en français)
1,7K
21 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
China Moses, quand le talent est héréditaire, on a plaisir à le rappeler. China Moses est une chanteuse de jazz, elle est aussi la fille de Dee Dee Bridgwater. Elle est née à Los Angeles il y a 35 ans mais c’est plutôt de ce côté de l’Atlantique que cela se passe.

China Moses : “Je suis une Française avec un passeport américain. J’ai un accent américain mais je suis très très parisienne et j’en suis très fière”.

Elle va se produire dans une comédie musicale à Londres “Cafe Society Swing,” qui parle du célèbre club new yorkais là même où une certaine Billie Holiday allait chanter pour la première fois Strange Fruit.

Pas de trac pour la chanteuse qui a toujours baigné dans ce milieu, tout juste une appréhension… : “Votre boulot c’est de faire rire les gens, de les faire pleurer de les divertir, il n’y a donc pas de raison d’avoir peur. Ce dont on doit avoir peur c’est de cette énergie que l’on est capable de véhiculer ou non. C’est ce dont j’ai peur juste ce moment à la fin de la première chanson quand on ne sait pas comment le public va réagir, comment il va applaudir c’est le moment qui me fait le plus peur”.

China Moses : “Ma mère m’a mise dans une situation où je devais rencontrer des gens. Il fallait que je sois curieuse. Elle m’a pratiquement forcée à aller dans cette direction et j’ai aimé ça. Elle m’appelle sa mini. Je lui ressemble, ma voix ressemble beaucoup à la sienne. C’est ma mère qui m’a poussée dans la musique. Elle a vu quelque chose en moi, je ne savais même pas ce que c‘était et je lui serai toujours reconnaissante”.

Le dernier album de China Moses “Crazy Blues” vient de sortir. Quant à la comédie musicale ce sera le 21 et 22 décembre au Leicester Square Theatre

0 commentaire