Le monde a rendu hommage à Nelson Mandela

euronews (en français)
1,8K
540 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Sous une pluie battante mais bénie des dieux selon les croyances, la cérémonie de plusieurs heures a été empreinte hier de moments et de gestes forts qui resteront pour l’Histoire.

Intense émotion notamment lors du discours d’Andrew Mlangeni, ancien co-détenu du héros anti-apartheid sur l‘île-bagne de Robben Island : “La grandeur de Madiba comme leader venait de son humilité et de sa croyance gravée dans la persuasion et le respect d’une autorité exercée collectivement. Il croyait au partage des idées, à l‘écoute et au fait qu’on apprend des autres”.

Une centaine de dirigeants avait fait le déplacement notamment Barack Obama, Tony Blair, Kofi Annan, l’ancien président sud-africain Frederik De Klerk qui avait fait la paix avec Mandela ou encore Ban Ki-Moon, l’actuel secrétaire général de l’ONU.

Barack Obama a répété son admiration pour l’un de ceux qui l’ont inspiré avec un discours vibrant et très applaudi : “Mandela nous a appris le pouvoir de l’action, le pouvoir des idées et l’importance du raisonnement et de l’argumentation et la nécessité d‘étudier ceux avec lesquels nous sommes d’accord et ceux avec lesquels nous ne sommes pas d’accord. Il avait compris que les idées ne peuvent pas être contenues par les murs des prisons ou éteintes par les balles d’un sniper”.

Le chef de la Maison Blanche qui aura eu ce geste historique, cette poignée de mains avec son homologue cubain Raul Castro, poignée de mains qui n‘était pas prévue affirme-t-il et qui est fortement décriée par les Républicains.

Loin de ces polémiques, c’est la ferveur et une atmosphère de fête qui resteront aussi pour un deuil où l’ensemble du monde avait tenu à communier. La dépouille de Nelson Mandela sera exposée dès aujourd’hui et pour trois jours à Prétoria avant son inhumation traditionnelle dimanche à Qunu, le village de son enfance.

0 commentaire