Les smartphones non russes pourraient être interdits pour les officiels en Russie

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
1 585 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un projet de loi en ce sens a été déposé à la Douma. Au coeur des inquiétudes : la sécurité des dirigeants et des hauts fonctionnaires et les éventuelles écoutes de la part de puissances étrangères. Les révélations de l’affaire Snowden du nom de l’ex-agent de la NSA sont passées par là sans oublier le climat de guerre froide entre Moscou et Washington.

Pour Vladimir Jirinovsky, le leader ultra-nationaliste c’est une nécessité : “Pour des raisons de sécurité, il est préférable d’utiliser nos marques . Parce qu’avec les smartphones fabriqués à l‘étranger, les fournisseurs de services et les centres opérationnels sont tous basés à l‘étranger. C’est donc très facile de télécharger des informations lors de conversations. Or, les députés représentent le plus haut pouvoir dans ce pays”.

Des raisons de sécurité qui peuvent aussi se doubler d’un protectionnisme patriotique puisque le projet de loi entend donner une exclusivité à la marque russe YotaPhone au détriment des Iphones américains ou des Samsung sud-coréens.

1 commentaire

c est evident
Par Jee Seungsou Benjamin Vendé l'année dernière