Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Les bidonvilles en France : une histoire qui se répète ? 26 ème atelier Dihal jeudi 5 décembre 2013

il y a 4 ans349 views

Dihal

Dihal

Dans le cadre de sa mission en matière d'anticipation et d'accompagnement des évacuations de campements illicites, la Dihal consacre son 26ème atelier le jeudi 5 décembre 2013 à l'histoire des bidonvilles d'après-guerre en France. Des travaux d'historiens, des témoignages directs et des documents audiovisuels ont permis de revenir sur ce qu'ont été l'installation, les conditions de vie et la trajectoire personnelle de leurs habitants, mais aussi des réponses que les pouvoirs publics y ont apportées.

Ce sont 150 personnes qui ont assisté aux échanges de ce 26ème atelier de la Dihal.

Celui-ci a débuté par une projection d’extraits de documentaires de l'Institut national de l’audio-visuel (Ina), qui nous ont permis d’ouvrir le débat avec une mise en parallèle des problématiques de bidonville en France aujourd’hui avec les années 60 et de poser ainsi un regard à la fois sobre et percutant sur les conditions de vie et les politiques publiques conduites à cette époque.

Madame Marie-Claude Blanc-Chaléard, professeur d'histoire émérite à l’Université de Paris-Ouest Nanterre-la Défense, est revenue sur l'histoire des bidonvilles en s'appuyant sur ses recherches universitaire, dont la vulgarisation a suscitée un grand intérêt du côté des participants. Ces travaux font état du lien fort entre relégation, stigmatisation et contexte politique de post-colonisation ou néo-colonisation.

Puis, Monsieur Luc Thiébaut, président de l'association La Maison de la Méditerranée a témoigné de son engagement depuis les années 60 jusqu'à nos jours aux côtés des populations des bidonvilles, depuis leur migration jusqu'à la reconnaissance officielle de leur histoire.

Ces deux interventions ont permis d'établir des comparaisons, des analyses avec la situation actuelle ceci dans l'intention de ne pas reproduire ce que l'on peut parfois qualifier, avec le recul, d'erreur.

Enfin, la projection d’extraits du documentaire « Mémoire du voyage » de Cheick Djemaï, a servi de retour sur l'histoire « des Roms » dont il dit qu'une partie s'est peu à peu précarisée pour constituer aujourd'hui les habitants des bidonvilles, ceci à force de déplacements, de migrations, d’errance.

Voir l’article précédemment publié sur l’atelier : https://www.facebook.com/notes/dihal-délégation-interministérielle-à-lhébergement-et-laccès-au-logement/les-bidonvilles-en-france-une-histoire-qui-se-répète-/180189278849164

Voir L’album photo de ce 26ème atelier : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=184827998385292&set=a.184827945051964.1073741845.157782861089806&type=1&theater

Voir l’extrait de documentaire de l’Ina : https://www.facebook.com/photo.php?v=184495288418563&set=vb.157782861089806&type=2&theater

Voir la présentation du documentaire de Cheick Djemaï : http://docendoc.over-blog.com/pages/Decembre_2010_Memoire_du_voyage_de_Cheikh_Djemai-4860064.html