Advertising Console

    Centrafrique : "Les chances de succès de ce désarmement sont très minces"

    Reposter
    Le Monde.fr

    par Le Monde.fr

    7,7K
    15 867 vues

    Deux soldats tricolores ont été tués lundi à Bangui, au moment où l'armée française annonçait pourtant que l'opération de désarmement des milices centrafricaines était en bonne voie et qu'il n'y avait "plus de groupes armés" en ville. Multiplicité des factions, problématique de la réintégration des combattants, représailles envers la population civile... de nombreux facteurs rendent le désarmement particulièrement difficile en République centrafricaine, comme l'explique Christophe Châtelot, chef du service international du Monde.