Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

PLATONOV /// TCHEKHOV-POREE /// ALORS ??? 2/15...

il y a 4 ans486 views

PLATONOV Anton TCHEKHOV - Benjamin Porée / Du 8 janvier au 1er février
Ateliers Berthier
résa : 01 44 85 40 40 - theatre-odeon.eu

«Triletski : Alors ? Anna Pétrovna : Rien... On s’ennuyote...»
Premières répliques de la pièce. Il y a spectacle de rien car la peau est crevée dès les premiers instants et c’est cette déchirure qui est l’objet même de la pièce, là où le regard se pose avec un inavouable trouble. Il y a une plaie à jamais ouverte. D’où vient-elle ? Que raconte-t-elle sur l’humain qui nous fait face ? Cette blessure, c’est celle de l’ère des enfants sans pères. Il s’agit de celle de la vie sans la vie, celle de l’indéfini qui les broie. De ce destin qui tarde à venir les sauver de leurs solitudes, de cette «vie nouvelle» qui ne vient pas. Pour moi, la pièce est «une fête sans fin», un certain vide «plein». Une fête païenne qui contient le parodique, l’adhérence illusoire à une communauté. Une fête qui crée le néant, qui le contient, le temps des pulsions, des désirs et des frustrations habituellement réprimés, sans fin et sous le spectre de l'autodestruction, de la négation de l’individu. C’est avec le vide que tous ces personnages combattent et c’est de ce néant qu’ils souffrent. Le travail consistera essentiellement à répondre à la question que pose le personnage de Platonov mais que nous portons tous en nous : «Vivre ? Comment faut-il faire ?»
Benjamin Porée