Advertising Console

    Guerre d'influence en mer de Chine orientale

    Repost
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,3K
    81 vues
    Après Pékin, la Corée du Sud accroit sa zone de défense aérienne.

    Excédées par l’annonce chinoise de créer sur une grande partie de la mer de Chine orientale une “Zone d’identification aérienne”, les autorités sud-coréennes ont annoncé ce dimanche qu’elles allaient faire de même.

    Le ministre sud-coréen de la Défense a expliqué que cette nouvelle zone “était parfaitement en accord avec l’ordre aéronautique international et les règles internationales”.

    Désormais, au coeur de la Mer de Chine orientale, et à distance quasi égale des trois pays, une zone se trouve revendiquée par la Chine, la Corée du Sud et le Japon.

    Régulièrement des manoeuvres militaires y sont organisées par la Chine, comme l’on voit sur ces images d’archive, et Pékin exige désormais de tout appareil qui survole cette zone de s’identifier et fournir un plan de vol.

    Mais les Etats-Unis, le Japon et la Corée ont déjà prévenu qu’ils ne se sentaient pas obligés d’appliquer ces règles.