Un attentat au Yémen fait une trentaine de morts

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
97 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Le Yémen n’avait pas connu pareil attentat depuis un an et demi : un kamikaze a fait exploser son véhicule ce matin à l’entrée du ministère de la Défense, à Sanaa, la capitale. Il était suivi par des complices, dans une autre voiture, qui ont ouvert le feu sur plusieurs bâtiments du complexe, dont un hôpital militaire. Le bilan fait état d’une trentaine de morts.
Des médecins et patients figurent parmi les victimes. Tous les assaillants auraient par ailleurs été tués ou capturés.

L’attentat n’a pas encore été revendiqué mais le mode opératoire rappelle celui d’Al Qaida, qui a multiplié les attaques ces derniers mois contre l’armée. Les soupçons se portent également sur les séparatistes du sud et la rébellion houthiste, au nord.

Le président intérimaire Abd Rab Mansour Hadi s’est aussitôt rendu sur place.

Ces violences mettent en lumière le climat d’instabilité, qui règne au Yémen. Le gouvernement d’union nationale, formé après le départ du président Saleh, s’est montré jusqu‘à présent incapable de mener à bien la transition démocratique.

0 commentaire