Kiev en état de siège, au lendemain d'un rassemblement inédit depuis 2004

Découvrir le nouveau player
90 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
“Vive la révolution européenne”, chantent les manifestants en Ukraine. La crise politique perdure dans le pays, divisé depuis le refus du président de signer l’accord d’association avec l’Union européenne.

Ce lundi matin, plus de 2000 personnes bloquent les accès au siège du gouvernement et de manière générale aux bureaux administratifs dans le centre de Kiev, suivant les consignes des leaders de l’opposition.

Ils réclament le départ de l‘éxécutif, une mobilisation sans précédent depuis la Révolution orange. Hier, dimanche, plus de 100 000 personnes se sont rendues place de l’Indépendance (place Maidan), appelant à la grève générale. Les manifestants pro-européens occupent également la mairie de Kiev.

Le président Ianoukovitch a convoqué une réunion d’urgence, ce lundi matin, dans sa résidence de la banlieue de la capitale. Il n’aurait pas l’intention, pour l’instant, d’annuler son déplacement en Chine prévu demain mardi.

0 commentaire