Advertising Console

    AGDE – 2013 - Inauguration de l'extension de la station d’épuration ULTRA FILTRATION - Le dossier, les plans et les vidéos

    Reposter
    HERAULT TRIBUNE

    par HERAULT TRIBUNE

    413
    5 385 vues
    Agde – inauguration de la station d’épuration.

    Une protection efficace de la qualité de l’Hérault et des eaux de baignade

    Le mercredi 27 novembre, l’inauguration de l’extension de la station d’épuration Posidonia se déroulera en présence de Jany Arnal, Directeur de l’Entreprise Régionale Pyrénées Méditerranée de Lyonnaise des Eaux, de Monsieur le Maire d’Agde et de nombreux invités.

    Pourquoi une extension de la station d’épuration ?

    Année après année la ville doit maintenir la performance de la station d’épuration Posidonia, qui traite les eaux usées d’Agde et de Vias. Cette station a un impact direct sur la qualité de l’Hérault et du rivage. La population et la fréquentation estivale ne cessent de se développer. La réglementation évolue aussi régulièrement pour une meilleure protection du cadre de vie.

    Face à ces impératifs, Agde a choisi de se doter d’une filière innovante de traitement sur la station d’épuration. Le projet a été confié à Lyonnaise des Eaux pour un montant de 10 663 590 €. Il est subventionné par l’Agence de l’Eau à hauteur de 2 851 205 €.

    Quelle est la particularité de la nouvelle filière de traitement

    Il s’agit de la construction d’un « Bioréacteur à membranes », technologie proposée par Degrémont (filiale de Suez Environnement). Après des étapes classiques de tamisage et de traitement biologique (digestion de la pollution organique par des micro-organismes épurateurs), les eaux traversent un bassin équipé de fines membranes : l’eau est aspirée au travers des pores des membranes. Elles forment une barrière efficace pour toutes les matières jusqu’à 0,035 micron (10 000 fois inférieur aux pores de la peau) ; elles filtrent les très fines particules et même les bactéries et de nombreux virus.
    La nouvelle filière a une capacité de 50 000 équivalents-habitants.

    Quels sont les avantages du Bioréacteur à membranes ?

    ​La qualité de l’eau, une fois traitée, respecte les exigences pour la classer en « eau de baignade ». La station Posidonia améliore donc encore sa performance déjà bien établie afin de protéger l’Hérault et à son débouché les plages.

    Mieux encore, les récents décrets vont permettre d’utiliser cette eau filtrée pour l’arrosage (espaces verts, golfs) et le nettoyage (hydrocureurs pour les canalisations d’assainissement par exemple).

    LYONNAISE DES EAUX, Filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT
    L’Entreprise Régionale Pyrénées Méditerranée de Lyonnaise des Eaux gère 472 contrats de délégation de service en eau ou assainissement, en Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées. Ses 655 collaborateurs ont en charge :
    - la production et la distribution de l’eau potable à 595 000 habitants (plus d’1 million en été), au travers de 282 communes ;
    - la collecte et la dépollution des eaux usées pour 693 000 habitants, au travers de 221 communes.
    La protection de la ressource en eau, en quantité et en qualité, est au centre de ses préoccupations. Pour garantir collectivement l’avenir de l’eau, Lyonnaise des Eaux a lancé en novembre 2011 le Contrat pour la santé de l’eau, un partenariat modernisé avec les collectivités qui porte des propositions innovantes en matière de gouvernance, d’innovation et de modèle économique. L’efficacité de ses engagements est placée sous le contrôle de Vigeo, agence indépendante de notation extra-financière.