Conférence de l'ONU sur le climat : accord in extremis à Varsovie

euronews (en français)
1,9K
71 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Enfin un accord sur le climat, mais il ne satisfait personne. Adopté in extremis ce samedi à Varsovie par plus de 190 pays, il invite les signataires à définir, d’ici la conférence de Paris en 2015, leurs efforts de réduction de gaz à effet de serre. Objectif : limiter le réchauffement du globe à 2 degrés par rapport à l‘ère industrielle.

Le ministre polonais sortant de l’Environnement, Marcin Koroleca, dressé sans enthousiasme le bilan de ces 15 jours de débats. Il a notamment cité la mise en place du Mécanisme international de Varsovie pour faire face aux catastrophes causées par le réchauffement climatique. Celui-ci n’a cependant pas été doté de fonds spécifiques. Seule satisfaction : l’accord sur la préservation des forêts tropicales.

Consciente du découragement général, la représentante de l’ONU, Christiana Figueres, a tenu a rassurer les participants. “Il n’est pas possible de résoudre le réchauffement climatique en une réunion, avec une conférence, avec une négociation. Il est impératif que chacune de nos conférences, qui ont lieu une fois par an, constitue un pas solide en avant, dans la bonne direction, et c’est ce que nous avons fait ces dernières années,” a-t-elle déclaré.

La 19ème conférence de l’ONU sur le climat avait failli s’achever sur un échec ce vendredi, les deux grands pays émergents que sont la Chine et l’Inde refusant de faire autant que les pays industrialisés contre le réchauffement climatique. Enfin, les pays du Sud n’ont pas obtenu de clarifications quant au montant annuel de l’aide des pays riches d’ici à 2020.

1 commentaire

pffff
Par Jee Seungsou Benjamin Vendé l'année dernière