Athènes optimiste pour son économie en 2014 mais Bruxelles reste pessimiste

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,2K
10 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La Grèce va sortir de la crise : c’est le budget 2014 présenté au parlement par le gouvernement Samaras qui le suggère. Tout comme l’Espagne, le Portugal et l’Italie, Athènes a présenté jeudi un budget 2014 qui table sur un retour de la croissance avec une légère progression du PIB à 0,6%, après une contraction de -4% en 2013.

“Les grecs font et ont fait de très lourds sacrifices concernant la fiscalité et les standards de vie, a affirmé le vice-ministre des finances Christos Staikouras. Cette année ces sacrifices commencent à payer : en créant les premiers signes de la sortie de crise du pays”.

Pourtant, ce projet de budget n’a pas reçu l’aval des représentants de la Troïka des créanciers de la Grèce, revenus lundi dernier dans la capitale sous les protestations et les quolibets. On peut donc s’attendre à la révision de ce projet de budget dont le vote interviendra en décembre.
Il est pourtant marqué une nouvelle fois du sceau de l’austérité avec de smesures d‘économies évaluées par la presse à 1,3 milliard d’euros pour 2014.

“Le gouvernement grec a présenté le budget 2014, avec l’ambition de ne provoquer aucun débat ni amendement au parlement, explique notre correspondante à Athènes Symela Touchtidou. Mais tout cela dépendra du résultat des négociations avec les représentants de la troïka qui reprendront au début du mois de décembre”.

0 commentaire