AGDE - POUR UN SERVICE DES URGENCES : LE COLLECTIF POUR LA DEFENSE DE L’HOPITAL D’AGDE TOUJOURS MOBILISE par Didier DENESTEBE

HERAULT TRIBUNE
267
9 587 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
COLLECTIF POUR LA DEFENSE DE L’HOPITAL D’AGDE POUR UN SERVICE DES URGENCES : TOUJOURS MOBILISES Par Didier DENESTEBE

- Plus de 9000 signatures comptabilisées à ce jour

- 3 recours contre la décision (ARS-LR 2012 n°2049) d’attribution de l’agrément d’un service d’URGENCE du 6 décembre 2012 à une clinique privée ont été engagés par l’Association des Médecins Urgentistes de France (AMUF), la Direction de l’hôpital d’Agde, le Conseil Régional Languedoc- Roussillon par l’intermédiaire de la Fédération Hospitalière de France.

- Le Député de la circonscription a demandé la mise en place d’un service des URGENCES à l’hôpital d’Agde auprès de l’Agence Régionale de Santé(ARS) et du Ministère de la santé et de la cohésion sociale, suite à la décision du 6 décembre 2012

- Les Conseils Municipaux d’Agde, Bessan, Florensac, Marseillan, Vias ont voté à l’unanimité des motions allant dans le même sens

- Intervention du Conseil Général, après le vote d’une motion de soutien au Collectif, auprès du Premier Ministre

Tout en continuant notre campagne de signatures, le Collectif souhaite amplifier la mobilisation en l’élargissant à la Population

Toutes celles et tous ceux, qui veulent mettre un terme à l’injustice dont est victime le Pays Agathois, sont invités à participer à un REPAS TIRE du SAC devant l’hôpital d’Agde

SAMEDI 23 NOVEMBRE 2013 à partir de 11H30

Tous ensemble, nous y ferons le point sur les résultat des actions en cours et de leur continuité. Notre détermination est intacte, nous défendons une juste cause pour le « mieux vivre » de TOUS

VENEZ NOMBREUX participer avec le Collectif à ce moment citoyen

LETTRE au MAIRE d'AGDE
Collectif pour un service d’urgences à l’hôpital d’Agde

Monsieur le Maire,

Votre Conseil Municipal a adopté un vœu en direction du Ministère de la Santé et de l’ARS, afin de soumettre le bien-fondé de la mise en place d’un véritable service d’urgence à l’hôpital d’Agde.

Les arguments avancés, en guise de réponse, par ces deux institutions ne constituent qu’une fin de non-recevoir qui ne nous satisfait pas.

Le volume des signatures de la pétition que nous avons proposée aux populations des villes intéressées atteint le nombre de 9000.

Nous comptons faire parvenir ce résultat en photocopies par envoi postal ou autre au Ministère de la Santé ainsi qu’à l’ARS dès cette semaine.

Comme vous le constatez nous n’avons pas l’intention de renoncer à agir pour cette cause juste qui correspond à la satisfaction des besoins de santé des habitants et vacanciers du bassin agathois.

Réactiver la mobilisation pour nous faire entendre et faire entendre la voix des pétitionnaires, telle est notre démarche.

Aussi proposons-nous un nouveau rendez-vous de toutes celles et ceux qui s’y reconnaissent, le

Samedi 23 Novembre de 11h30 à 14h

devant l’hôpital d’Agde autour d’un pique-nique en plein air.

A cette occasion, nous comptons bien faire publiquement le point sur les différentes étapes de cette bataille ainsi que sur les divers positionnements.

Vous-même, si vous le pouvez, et votre conseil municipal êtes bien évidemment les bienvenus pour participer à cette nouvelle étape de l’expression du rassemblement qui contribuerait à ce que le bon sens et l’efficacité l’emportent

Veuillez agréer, monsieur le Maire, l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour le collectif

Le 9 novembre 2013

LETTRE a Marie Sol TOURRAINE
Collectif pour un service d’urgences à l’hôpital d’Agde

Madame la Ministre,

Le collectif pour la défense de l’Hôpital d’Agde vous adresse les 9000 signatures receuillies par sa pétiton demandant l'ouverture de services d'urgences à l'hôpital d'Agde.

Cette pétition a obtenu le soutien des municipalités d'Agde, Bessan, Florensac, Marseillan, Vias. Le président de la région Languedoc-Rousillon Monsieur Christian Bourquin, en tant que Président régional de la Fédération Hospitalière de France, a déposé un recours contre le Schéma régional d'organisation des Soins en raison des conditions problématiques de l'organisation de la permanence des soins et des services d'urgence. Le Conseil Général de l'Hérault a voté une motion de soutien à notre collectif. Notre Président du Conseil Général, Monsieur André Vezinhet, a adressé cette motion à Monsieur le premier Ministre.

Dans votre courrier à notre Président du Conseil Général, vous reprenez les arguments de la Directrice de l'ARS-LR. Le syndicat des Médecins Urgentistes (AMUF) a montré, à plusieurs reprises, que les chiffres avancés par l'ARS-LR pour prendre ses décisions, étaient erronés. Madame Martine Aoustin, a été nommée par Xavier Darcos et Roselyne Bachelot, pour mener une politique de santé en faveur du secteur privé. Malgré le changement de gouvernement elle prend le 6 décembre 2012 trois décisions pour des services d'urgences exclusivement en faveur de cliniques privées; [Décision ARS LR 2012- N °2049, Décision ARS LR 2012-2050 , Décision ARS LR 2012- N °2051].

0 commentaire