Immigrés clandestins: expulsions massives et tensions en Arabie Saoudite:

euronews (en français)
1,8K
187 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La tension reste vive en Arabie Saoudite où des milliers d’immigrés clandestins sont dans le collimateur de la police. Depuis plusieurs jours, des centaines d’hommes et de femmes sont entassés dans des bus qui les emmènent jusqu‘à des centres d’accueil afin qu’ils soient rapatriés dans leur pays.
Les autorités saoudiennes ont lancé au début du mois une campagne de répression contre les immigrés illégaux après l’expiration d’un délai de sept mois pour régulariser leur situation ou quitter le royaume. Cette répression a entraîné des troubles. Au moins quatre personnes auraient perdu la vie depuis le week-end dernier.
A Jeddah, vingt Ethiopiens ont été arrêtés ce jeudi par la police qui les accuse d‘être les instigateurs d’un rassemblement. La police a d’ailleurs rappelé dans un communiqué que les manifestations et les rassemblements de rue étaient strictement interdits dans le royaume.
L’ambassadeur d’Ethiopie a indiqué au quotidien Arab News que “quelque 23.000 Ethiopiens se sont rendus jusqu‘à présent” aux autorités saoudiennes. Il a également précisé que les violences du week-end dernier dans le quartier de Manfouha à Ryad où se concentraient la plupart de ses compatriotes étaient dues au fait que “les travailleurs illégaux étaient frustrés car ils ne savaient pas comment procéder pour se rendre à la police”. “Ils sont descendus dans la rue, ce qui a provoqué des affrontements avec des jeunes (Saoudiens) dans le quartier”, selon lui.
L’Arabie Saoudite compterait 27 millions d’habitants, dont neuf millions d’immigrés. Le taux de chômage s‘élève à un peu plus de 12%. Et la nouvelle politique de Ryad est de favoriser l’emploi des Saoudiens.

Avec AFP

0 commentaire