Un week-end en Afrique : Kareyce Fotso + N'Gon

MairieTalaudiere
0
378 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Kareyce Fotso : samedi 15 février à 20 h 30 / N'Gon : dimanche 16 février à 17 h 00

Kareyce Fotso : C’est sur scène qu’il faut la découvrir ! Son charme solaire, sa voix exceptionnelle, sa complicité avec le public font mouche à chacun de ses concerts. Kareyce Fotso est l’étoile montante de la chanson camerounaise.
Dans son dernier spectacle, seule sur le plateau et pleine de vie, elle est à la fois chanteuse, musicienne, conteuse et danseuse. S’accompagnant simplement avec une guitare, une sanza et des percussions, elle embarque littéralement son auditoire.
Plaisir, joie d’être là, mais nécessité de dénoncer aussi ! Kareyce Fotso est une femme de convictions et elle combat, entre autres, à travers ses chansons, les violences faites aux femmes et les déséquilibres sociaux.
Bref, une vraie artiste contemporaine baignée dans son Afrique éternelle.

N'Gon : D’origine congolaise, musicien poly-instrumentiste (percussions traditionnelles, balafon, n’goni, sanza, n’goumi, saxophone), Robbas Biassi Biassi est aussi comédien, chanteur et …. raconteur d’histoires !
" LISAPO ONGUÉ ? " // Est-ce que les contes sont des mensonges ?
"ONGUÉ !" // Oui, les contes sont des mensonges !
"BANINGA BOYAMBA LISAPO É ?" // Acceptez-vous de mentir avec moi ?
"É" // Oui, nous acceptons !
La formule magique est prononcée, le pacte scellé : partons avec lui ! Des histoires de lièvre, de hyène, de singe, d’hippopotame ou d’éléphant… Des histoires d’animaux, des histoires d’hommes …
Des histoires qui racontent surtout le triomphe des petits et des faibles.
Car, comme il est dit, certains soirs sous l’arbre à palabres : "Les fesses courent un grand danger tant qu’un scorpion reste dans la culotte, si bouffante soit-elle."

0 commentaire