En Bulgarie, des étudiants ont à nouveau tenté de bloquer l'accès au parlement

euronews (en français)
1,8K
16 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Depuis plus de deux semaines, les étudiants ont rejoint le mouvement de protestation contre le gouvernement, en Bulgarie.

Ils ont à nouveau tenté de bloquer symboliquement l’accès au parlement dont ils demandent la dissolution. Ils exigent également la démission du Premier ministre Plamen Orecharski et la tenue d‘élections anticipées.

4 blessés et une cinquantaine d’arrestations en deux jours

En deux jours, une cinquantaine de personnes ont été arrêtées. Hier, trois manifestants et un policier ont été blessés lors d’affrontements.

“Regardez ce qui se passe. Ils veulent tuer et étouffer les seuls jeunes qui ne sont pas encore partis et qui veulent vivre en Bulgarie, qui veulent la démocratie. mais apparemment, la démocratie c’est l’ordre public”, s’insurge cette retraité qui a rejoint le cortège des manifestants ce mardi soir.

60% des Bulgares soutiennent le mouvement

Le Premier ministre de centre-gauche a succédé au conservateur Boïko Borissov. Il est sous pression depuis son élection en mai, et est accusé par les manifestants d’entretenir des “liens trop étroits avec l’oligarchie”, autrement dit d‘être corrompu.

Les étudiants occupent l’université de Sofia depuis le 26 octobre. D’après un sondage mené par un institut indépendant, 60% de la population bulgare soutiendraient le mouvement de protestation.

0 commentaire