Frédérique Bredin: «Le cinéma français devra être plus transparent»

Lefigaro.fr
1,6K
205 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le cinéma français a la gueule de bois. Les entrées en salles baissent, la part de marché des films est basse et la profession s’interroge sur les coûts de production. La présidente du CNC devra imaginer l’évolution du modèle économique du cinéma.

0 commentaire