Nebraska, roadmovie familial

6 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Un vieil homme, persuadé qu’il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain. Sa famille, inquiète de ce qu’elle perçoit comme un début de sénilité, envisage de le placer en maison de retraite, mais un de ses deux fils se décide à l’emmener en voiture pour récupérer ce chèque auquel personne ne croit.

Nebraska était en compétition à Cannes. Il a été réalisé par Alexander Paine (à qui on doit aussi “The Descendants”) avec dans le rôle de fils Will Forte : “Notre relation dans ce film est très semblable à notre relation en temps que personnes. On ne se connaissait pas du tout et on est resté coincé dans cette voiture pendant 35 jours, ou dans cette maison au beau milieu du Nebraska. Et donc on a passé beaucoup de temps ensemble et on a appris à bien se connaître. A la fin on était très proches”.

Dans le rôle de ce père Bruce Dern qui avait reçu à Cannes le prix de la meilleure interprétation masculine.
Bruce Dern :

“Le sujet est très simple, mais très fractionné. Il couvre de très nombreux niveaux de relations. Et en cela, j’ai toujours senti dans ma vie qu’il était essentiel, et pourtant je ne l’ai pas fait, de dire certaines choses aux personnes âgées que vous n’avez jamais eu le courage de dire avant qu’il ne soit trop retard. Et il y a beaucoup de cela dans ce film”.

Nebraska sort aux Etats-Unis. Il faudra attendre février pour le voir en France.

0 commentaire