Marseille premier port de France 1945 l'occupation par l'Allemagne nazie le minage et sa destruction du port et sa réouverture par les forces alliés lors de la seconde guerre mondiale

1 496 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Marseille était devenue le premier port de France en 1939. En 1943 avec l'occupation de la zone libre, Marseille connait l'occupation allemande, au début de cette même année ce fut l’expulsion de 40 000 personnes, puis la destruction des quartiers de vieux port. Le film montre des images d'archives où on voit les allemands construir la ceinture de fortification, faisant exploser villas, arbres, immeubles. Puis on voit le Maréchal Rommel réalisant une inspection des installations de défense. Suite au débarquement de Normandie le 6 juin 1944, le 15 juin les allemands commencent à miner le port de Marseille. Le 15 août suite au débarquement de Provence en quelques jours les tête de ponts s'étendent rapidement. Le 22 août le commandement Allemand donne l'ordre à leur troupes de commencer la destruction de la ville. D'immenses explosions ébranlèrent alors Marseille : le port tout entier sautait. Le document montre des images des docks détruits, des entrées du port obstruées par des navires coulés. La poursuite de la guerre imposait une utilisation rapide du port et c'est avec méthode qu'il convenait d’effacer ces méfaits : le premier travail constituait à dégager les épaves. Entre l'avant port nord et le bassin Mirabeau le bassin était obstrué, dans l'une six navires avaient étés coulés : le Château Larose, le Capitaine Damiani, le Metdjerda, l'Aquileja, le Marguerite Finali et le Seneville. Dans l'autre le Masillia, le Linoua, Le Pluviot, le Six Four, le Tarn, le Saint Cyril. Dans la passe Somati, le Conistra coulé debout paraissait encore à flot. Dans la passe Sainte Marie les Allemands avaient amené et coulé, l'Imerissi. Enfin le Cap Corse bouchait la passe du vieux port devant le fort Saint Jean. Les scaphandriers entrèrent en action et parvinrent à découper les épaves sous l'eau afin d'ouvrir les différents accès au port. Aucun des 200 navires qui se trouvaient dans le port n'avait échappé à la destruction. Plans de levage de navires avec des grues flottantes et leur transport vers des chantiers où ils seront découpés. Images des docks de Marseille dont il ne reste que des squelettes, vues des bâtiments en ruine des grues dynamités. La guerre a fait disparaitre le pont transbordeur de Marseille. Tour d'horizon de la destruction et de la réfection des différents bassins de carène. Déjà la vie du port a repris. Vue des quartiers du vieux port (le Panier) en cours de déblaiement.

Film d'archive

Durée : 15 minutes
Production : Pathé Consortium Cinéma, Jean Mineur
Réalisation : Jean Mineur
Assistant réalisateur : Jacques Boulay
Dessins animés de Sarrade
Musique de Van Hoorebeke édition Salabert
Commentaire dit par Maurice Pierrat
Documents photographique de Maxime Prunet pretés par la Chambre de Commerce de Marseille
Images : Henri Decae

Tous les films du fonds ancien, sont regroupés sur la Cinémathèque METL
www.dailymotion.com/group/fonds-ancien

Consulter la playlist des films du fonds ancien classés par dates
http://www.dailymotion.com/playlist/x34ije_territoiresgouv_cinematheque-metl-chronologie

0 commentaire