Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Liker
À regarder plus tard
Partager
Ajouter

Un nouveau maire pour New York

il y a 5 ans12.7K views

Bill De Blasio, 52 ans, 1 mètre 95, italo-américain, démocrate bien ancré à gauche et sûrement le prochain maire de New York après près de 20 ans de maires républicains. Marié à une afro-américaine et père de deux enfants, De Blasio a bâti autour de lui une “coalition” d‘électeurs allant des femmes aux minorités asiatique, hispanique et noire, désormais majoritaires à New York.

Son programme très social parle à la classe moyenne dans la ville la plus inégalitaire du pays:

“La ville de New York est une ville des familles et des quartiers, elle doit être une ville des chances pour tous ».

Le démocrate a réussi à considérablement devancer son concurrent républicain, Joe Lhota, malgré les tentatives de celui-ci, qui a reproché au candidat démocrate de vouloir faire marche arrière sur la politique sécuritaire et faire le lit de la délinquance, avec des vidéos de campagne comme celle-ci. De Blasio a souvent critiqué la politique sécuritaire du maire sortant Michael Bloomberg, notamment les arrestations et les fouilles au facies pratiquées couramment par la police de New York.

Or les préoccupations des New-yorkais semblent ailleurs. La ville qui compte le plus de milliardaires au monde est aussi celle d’une grande précarité : elle touche 46 % de ses habitants… Le seuil de pauvreté pour une famille de 4 personnes est à 23 mille euros par an selon la mairie. Or 21% des New-yorkais vivent avec moins de ce montant.

Alors on comprend que lorsque le candidat De Blasio s’engage à augmenter les impôts pour les revenus au dessus de 375 mille euros par an, les gens soient pour :

TANYA PETTIS, NEW YORK VOTER, SAYING:
“De Blasio travaillera le plus dans notre intérêt. Il a donné l’impression d‘être le plus sensible à ce dont les gens ont besoin, vous savez, les écoles et tout le reste. Lhota n’a pas l’air si intéressé par le commun des mortels, la classe moyenne. Personne ne soutient plus vraiment la classe moyenne. Il n’y a plus de classe moyenne” estime la jeune Tanya Pettis.

Pour réduire les inégalités, De Blasio s’est engagé à financer l‘école maternelle pour tous à partir de 4 ans, et des programmes périscolaires le soir, à construire 200 mille logement sociaux… Mais il doit aussi compter avec les finances délicates de la ville dont le budget est de 52 milliards d’euros par an.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Un nouveau maire pour New York
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x16ttne" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus