Advertising Console

    Grillon des bois, propagation d'ondes dans l'air

    Reposter
    CNRS

    par CNRS

    1,3K
    465 vues
    Le grillon des bois possède à l'arrière de l'abdomen un grand nombre de poils sensoriels, dont certains sont sensibles aux mouvements de l'air. Ces poils lui servent à percevoir et à reconnaître l'infime souffle d'air poussé par son prédateur habituel, l'araignée Pardosa Lugubris, qui l'attaque en courant sur la litière. La sensibilité de ces poils serait sans égal dans le monde animal.
    A l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI), une équipe de chercheurs sous la direction de Jérôme Casas, s'intéresse à cette caractéristique en observant le flux d'air produit par les déplacements de l'araignée dans une chambre éclairée au laser et la réaction particulière des poils du grillon à cette attaque.

    Un film de Claude-Julie Parisot, produit par CNRS Images (2013, 7 min)