Journalistes français tués au Mali : des suspects auraient été arrêtés

972 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Plusieurs suspects auraient été interpellés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de deux journalistes de Radio France Internationale. Ces arrestations, annoncées par la gendarmerie malienne, ont toutefois été démenties par le gouvernement français. Paris confirme en revanche que des opérations sont en cours dans des campements, près de Kidal, pour tenter d’identifier les meurtriers.

C’est dans cette région instable du nord-est du Mali que les deux journalistes de RFI ont été pris en otage après une interview, puis froidement exécutés par balles. Leurs corps ont été transportés hier soir à Bamako. Ils doivent être rapatriés ce lundi en France.

Ghislaine Dupont et Claude Verlon étaient des journalistes et techniciens aguerris, fins connaisseurs du continent africain. Leur assassinat n’a pas encore été revendiqué, mais il pourrait être l‘œuvre de membres d’Aqmi ou d’autres groupes salafistes, délogés l’hiver dernier lors d’une offensive de l’armée française.

0 commentaire