L'oligarchie et le sionisme : Entretien avec Béatrice Pignède (Clap 36)

Super_Resistence
2,1K
796 προβολές
  • Πληροφορίες
  • Εξαγωγή
  • Προσθεστε
  • Playlists
Retour sur "l'Oligarchie et le Sionisme". En marge de la tournée de son film : "L'Oligarchie et le Sionisme", Béatrice Pignède avait accordé cet entretien non-aligné.

Parmi les thèmes abordés ici, Béatrice Pignède revient ici sur quelques notions fondamentales et démonte nombre d'idées reçu sur ces thématiques brûlantes et polémiques, généralement très mal explicitées par les médias dominants à dessein.

Comme par exemple l'idée fausse que le Sionisme ne serait que le seul nationalisme des juifs. Lors même qu'il constitue tout autre chose pour tout analyste sérieux. Le nationalisme juif n'étant que le paravent de la nature réelle du projet sioniste. Projet qui est en fait bien autre chose et bien plus que la simple idée, au départ compréhensible, de créer un foyer national juif. Ses premières victimes en étant précisément les juifs du peuple et les nationalistes juifs sincères. Juifs du peuple régulièrement mobilisés par les réseaux de domination qui usent des souffrances juives du passé pour justifier les injustices universelles présentes. Ce que développe précisément le film "L'Oligarchie et le Sionisme".

Resterait peut-être à développer un "alter-sionisme" avec ceux des Israéliens conséquents, attachés à ce qui, par moment, a pu exister de nationalisme juif réel dans le sionisme historique. Avec ceux du peuple Juif en Palestine souhaitant sortir de l'impasse dans laquelle ils se trouvent et le monde avec eux. On peut toujours espérer ...

Sur le même sujet
Béatrice Pignède : sortie du film L'oligarchie et le sionisme (Clap 36)
http://www.dailymotion.com/video/x105woh_beatrice-pignede-sortie-du-film-l-oligarchie-et-le-sionisme-clap-36_news

1 σχόλιο

Pourquoi le son est si faible ?? Cette vidéo est à refaire ! Autre hypothèse : des trolls de Dailymotion auraient-ils saboté l'intensité du son de cet entretien ??? Vidéo presqu'inutilisable tel que !
Από staentzel πέρυσι