Lettre à l'Empereur Akihito: "à une autre époque, il aurait été exécuté"

Découvrir le nouveau player
euronews (en français)
2,3K
37 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Vues certaines réactions, c’est un crime de lèse-majesté qu’aurait commis le député japonais Taro Yamamoto. Ce jeudi, il a remis en personne une lettre à l’Empereur Akihito pour l’alerter sur la situation autour de la centrale nucléaire de Fukushima.
“A une autre époque, il aurait été exécuté”, se serait exclamé un des cadres du Parti libéral-démocrate, au pouvoir, d’après le Courrier international qui cite la chaine TBS. “Si j’ai moi-même remis une lettre à l’Empereur c’est parce que je voulais qu’il sache mes sentiments personnels sur la situation actuelle sur le terrain, a expliqué Taro Yamamoto. Dans l’est du Japon, il y a des enfants qui ont des problèmes de santé et il y a des gens qui travaillent dans des conditions (de surdose ) de radioactivité qui sont simplement ignorés. C’est la réalité. Je voulais lui en faire part”.
L’Empereur n’a pas de pouvoir politique mais a un rôle symbolique au Japon. Environ 150 000 personnes ont été évacuées depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima. De nombreux incidents se sont produits dernièrement à cause des quantités massives d’eau radioactive stockées dans un millier de réservoirs ou présentes dans le sous-sol de la centrale.

Avec AFP et AP

0 commentaire