interview de Jérôme de l'association Percu-Lture expulsion Mérignac le 31.10.2013

Reposter
713 vues

3 commentaires

Vicky Do
L'asso a déménagé et se retrouve sur une propriété de 8000m2 toujours à Merignac. Sous couvert d'humanitaire, ce sont les riverains qui doivent supporter les nuisances sonores. Quand je dis nuisances ce n'est pas de la musique jusqu'à 2 heures du matin, mais plusieurs tours de cadran, avec un son digne d'un mauvais festival non stop! Ok pour le logement libre, mais franchement ce genre de comportement dessert la cause et finira forcement mal...
Par Vicky DoL'année dernière
Télévision Bordeaux Jacques
la Télévision locale de Bordeaux reportage sur l'expulsion avec l'interview de Jérôme sur Dailymotion est Facebook https://www.facebook.com/tb33prod La loi de réquisition des logements vide existe, malheureusement elle n'est pas mise en application par aucun partis. IL est évidement illégale de prendre des logements vide,bien que les promoteurs comme l'état ne veulent pas les louer. Elle préfère les garder pour en faire de la spéculation immobilière.Je dis que sur ce Bâtiment vide depuis des Années qui appartient à l'état il doit être mise à la disposition d’autrui,car ils appartiens à tous. Ce Bâtiment vide qui appartient à l'état c nous nous l'avons acheter avec l'argent des impôts du peuple Français.Alors qu'il soit illégale de s'accaparer des biens de propriétaire et de les faire expulser quant il refuse des sommes misérable comme a notre DAME DES LANDES pour la construction d'un aéroport.Cela n'est qu'un prêté pour un rendu ou comme dirait COLLUCHE un prêté pour un vomie alors appliquons la désobéissance civil. à vos commentaires
Télévision Bordeaux Jacques
HALTE à l'interdiction des Forces de l'ordre du droit à là liberté au Média indépendant d'informer avec ou sans carte de presse.

Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre.