Attentat de Pékin: "le terrorisme cherche à frapper le coeur même de la nation"

euronews (en français)
1,8K
31 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La presse officielle chinoise lève l‘étendard de l’union nationale contre le “terrorisme” après l’attentat de Pékin. Le Quotidien du Peuple évoque “un crime contre l’humanité” qui “doit être sévèrement puni”. Cinq personnes, dont les auteurs présumés de l’attentat ont perdu la vie sur la place Tiananmen lundi. Pour certains journaux, pas de doute, c’est l’oeuvre de “terroristes du Xinjiang”.
“Le terrorisme cherche à frapper le coeur même de la nation”, a souligné dans un éditorial le quotidien China Daily, en affirmant que les auteurs de l’attentat s’inscriront dans l’Histoire “comme des meurtriers et non des héros”.
Plusieurs suspects ont été arrêtés hier d’après la police. Selon le Global Times, tous sont des Ouïghours. Ces musulmans turcophones représentent l’ethnie majoritaire de la population du Xinjiang.

Avec AFP et Reuters

0 commentaire