Advertising Console

    Sans LGV, on risque un nouveau Brétigny estime Alain Rousset

    Reposter
    Aqui!Presse aqui.fr

    par Aqui!Presse aqui.fr

    5
    71 vues
    Le président de la région Aquitaine se félicite de la relance par le gouvernement des deux lignes de LGV dans le sud ouest (Bordeaux Toulouse et surtout Bordeaux Dax). Pour Alain Rousset, la LGV, s'est, entre autres, un moyen de se prémunir d'un nouvel accident ferroviaire comme celui de Brétigny sur Orge.