50 ans de faits divers [ Action directe : un terrorisme à la française ]

Terre énigmatique

par Terre énigmatique

2,5K
2 358 vues
Action directe a signé 80 attentats de 1979 à 1986. C'est le 21 février 1987 que le RAID parvient à neutraliser les membres de ce groupe terroriste, dans une ferme de Vitry-aux-Loges, dans le Loiret. Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cipriani sont arrêtés. Influencés par l'anarchisme et le communisme, ils ont revendiqué une cinquantaine d'attentats en sept ans. Assassinats, destructions à l'explosif, fusillades, notamment contre des intérêts israéliens : Action directe a montré sa capacité à agir dans la durée. Malgré l'amnistie de 1981, la branche lyonnaise et la branche parisienne du mouvement devaient intensifier la violence de leurs agissements.