"Le tarmac est dans le pré" le documentaire inédit sur Notre Dame des Landes et notre débat interactif

15 848 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"Le Tarmac est dans le pré" le documentaire et le débat interactif d'Enquêtes de régions

Le replay de l'émission du Vendredi 25 octobre à partir 15h00 en direct sur http://pays-de-la-loire.france3.fr/ et sur http://bretagne.france3.fr/



Depuis plusieurs mois, France 3 Pays de la Loire accompagne à travers ses éditions d’informations locales et régionales le « dossier Notre-Dame-des-Landes », des éclairages liés à l’actualité. Cette grande soirée permet d’offrir aux téléspectateurs une photographie plus approfondie, un éclairage pour se faire sa propre opinion à travers un documentaire inédit : « Le tarmac est dans le pré » suivi d’un grand débat.

> LE TARMAC EST DANS LE PRÉ - 52’

Quelque part dans le bocage : des gendarmes suréquipés, des paysans remontés, des altermondialistes barricadés, des élus du peuple contrariés, et une importante entreprise du Bâtiment Travaux Publics qui
compte les jours et les points.

A Notre-Dame-des-Landes, depuis près de cinquante ans, le projet d’un « super aéroport» est régulièrement dans l’actualité tel le serpent de mer, mais ne parvient toujours pas à décoller. Il est devenu en cours de route, et peut être malgré lui, le symbole d’un grand projet inutile et imposé. Lutte paysanne et citoyenne, « guérilla bocagère » ou encore « nouveau Larzac », ce que l’on nomme désormais « le conflit de Notre Dame des Landes » renvoie à une opposition radicale entre deux modèles de développement et de croissance, deux visions du monde et de l’avenir. De surcroît, il stigmatise d’une manière très forte l’exercice
démocratique du pouvoir et les modes de consultation citoyenne. Dans le sillage des hommes et des femmes engagés de part et d’autre dans la bataille, l’histoire de ce récit capte de l’intérieur les termes, les enjeux et les rouages, pour approcher de ce qui se cache et se joue sous les boues épaisses de ces landes-là qui font régulièrement l’actualité.

> suivi d’ENQUÊTE DE RÉGIONS - 52’

Les invités pourront d’abord réagir au documentaire et ensuite, place
aux débats animés par Emmanuel Faure et Robin Durand.
Au programme, des reportages sur l’historique du projet, sur 3 thèmes
majeurs avec des débats en face à face. Vrai ou Faux ? Le futur aéroport
est-il un vecteur de développement économique ? Les raisons du transfert de l’aéroport
sont-elles justifiées ? Le futur aéroport sera-t-il compatible avec les problématiques
environnementales ? 3 grandes questions pour faire le point et se forger sa propre opinion
sur le projet d’aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes (44).

Réagissez

13 commentaires

Deep throat les costards cravates,c'est ça la vie hein?
Par Ji Mi l'année dernière
En fait on ne parle jamais des compagnies aériennes... Et on laisse croire aux long-courriers vers l'Asie.... et on ne parle pas de l'aéroport de Rennes... Ou celui désespérément vide d'Angers (et pourtant neuf!)...
Par Pascal Jfrancois l'année dernière
Je ne comprends pas la conclusion du commentaire de dm_526d610e520a7 qui, d'un ton moqueur décrit la projection et le contenu du film au Katorza et se dit nantais," instrumentalisé à des fins partisanes au mépris des populations concernées" sic.
Je m’interroge alors devant cette contradiction il est un fait que les populations concernées, nantais (comme moi d'ailleurs), habitants de nos zones rurales, seront tous impactés pour les uns en remboursant avec leurs impôts Vinci et pour les autres par la double peine de ne pas vivre de leurs terres et sur leurs propres terres.

Il est indispensable de s'opposer et de parfois avoir des positions partisanes affirmées. (les affichages et la communication permanente des département de Loire Atlantique de la région pays de la Loire, de la ville de Nantes payés par l'argent publique nos impôts le sont aussi).
La communication de la madame Rolland du PS qui nous envoie, à tous (l'ensemble des nantais) une lettre pour les prochaines élections municipales "Nantes à de l'avenir" en annonçant les projets d'avenir dont l'aéroport soutenu par, dit elle, l'actuel gouvernement est aussi très partisane.

Nous sommes conscients que ce projet est mégalo, Si ce développement économique à tout pris est nécessaire, la solution existe à château Bougon et ce n'est pas en survolant en continu le zone urbaine de Nantes que l'on prouve qu'il est indispensable de construire un aéroport à notre dame des lande.
Par gwen-robin l'année dernière
"Mépris des populations concernées"...... Qu'on en méprise 42000 dans un cas ou 900 dans un autre, peu importe. le mépris est quand même là. Mais il n'est ni du côté des opposants pas plus qu'il n'est du côté des partisans comme vous. Nous sommes tous les " méprisés" d'une engeance parasite . Même ces pauvres Hayrault, Auxiette et consort, justice, notre justice, en tête, ne sont que les jouets désuets de ces fourbes.
Si on perd Notre Dame des landes, on perdra tous. Pour longtemps.
Par christophe guihaire l'année dernière
"Projection au Katorza à Nantes ce samedi matin de ce documentaire. J'y étais un peu par hasard.

Dès sa première prise de parole l'auteur confirme être opposant au transfert de l'aéroport. Après ça le film déroule le propos des gentils résistants amoureux de la nature, hostiles au capitalisme sauvage. (avec le moment d'émotion sur la leucémie d'un opposant "historique"... belle instrumentalisation qui dit tout du propos)

Un peu après, le producteur du film s'épanchait dans un café voisin pour dire qu' "il y aura d'autres films comme ça", et qu'ils servaient d'abord à susciter le soutien de "l'opinion publique parisienne".

Les nantais dont je suis en sont pour leur frais... la question difficile de l'aéroport est instrumentalisée à des fins partisanes dans le mépris des populations concernées.
Par dm_526d610e520a7 l'année dernière
Voir plus de commentaires