Advertising Console

    Guadeloupe : Esclaves, Révoltes et Rhum Vieux...

    Repost
    Janimika

    par Janimika

    14
    135 vues
    Dans le quartier de Bas du Bourg flotte une atmosphère particulière : avec ses cases créoles, presque identiques à celles du siècle dernier - avec ses tags puissants, image de grand homme de jadis ou de célèbres meneurs modernes - avec ses passants qui nous invitent à aller saluer la statue de Victor Schoelcher - avec les odeurs de cuisine aromatiques et omniprésentes. Ici, l'identité créole est très forte !
    Dans l'ancien Fort Saint Charles subsistent les traces d'anciens combats, d'anciennes vilences : la poudrière, la prison ... Mais surtout flottent les ombres de Louis Delgrès, de son compagnon de combat Joseph Ignace, de la mulâtresse Solitude.. et de tant d'autres, morts parce qu'ils ne pouvaient pas vivre libres !
    L'habitation-sucrerie De Bologne fabriquait jadis du sucre de canne. Elle connut le premier propriétaire de couleur de toute l'île, qui fût, comble d'ironie, ruiné par l'abolition de l'esclavage.
    C'est aujourd'hui un monde mécanisé, bruyant, où l'activité ne s'arrête jamais.. et d'où coule le rhum, l'une des grandes richesses du pays.