[Test] Samurai Legend Musashi (PS2)

Découvrir le nouveau player
docmccoy

par docmccoy

218
302 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Suite de Brave Fencer Musashi sur PS1, jamais sorti en Europe, ce second opus des aventures du jeune samourai se présente sous la forme d'un action RPG tendance beat'em all, prenant place dans un univers envoûtant et coloré. Si le jeu a de toute évidence des qualités techniques, qu'en est-il du gameplay et de la durée de vie ? Réponse dans ce test RGB.

3 commentaires

C'est tout à fait ça, merci Pixel !!!
Par docmccoy l'année dernière
Le doublage anglais est spécial mais on a vu bien pire :) Par contre pas de possibilité de le mettre en VO sur la version PAL. RPG rudimentaire oui clairement, l'inventaire c vite le bordel surtout si tu gardes les objets inutiles (naïvement j'ai cru que ça pouvait servir pour des quêtes annexes mais les objets qui font avancer le scénario sont rangés à part, dans "objets clés") Le design et l'univers du jeu sont un point fort parmi une nuée de petits et gros points faibles, et encore comme je n'ai pas pigé certaines références j'ai prouvé que je n'étais pas non plus un spécialiste en RPG. Les amateurs tourneront bien vite les talons sur ce jeu, pourtant il aurait suffit de creuser un peu plus le gameplay car de bonnes idées sont là, dommage :'( Merci à toi !!!
Par docmccoy l'année dernière
La scène à moto m'a fait directement pensé à celle de Final Fantasy VII, qui est assez similaire sur le principe.
Le graphisme du jeu fait vraiment japonais, il faut accrocher, mais quand on aime c'est assez beau pour un jeu de 2005. Par contre, l'aspect RPG est vraiment trop simpliste je trouve, on se rapproche d'un jeu à l'occidental. Que ce soit dans l'évolution du personnage ou les menu de personnalisation d'inventaire, c'est un peu rudimentaire.
Durant le test je me suis dis qu'il y avais un air de Kingdom Hearts dans ce jeu, et en me renseignant effectivement j'ai compris pourquoi. Le design du jeu est signé Tetsuya Nomura, et ça se ressent assez. C'est ce qui sauve le jeu je trouve, même si ça ne suffit pas en soi.
En revanche j'ai relevé un gros point noir dont tu n'as pas parlé: les doublages. Je ne sais pas s'il y a la possibilité de les mettre en VO, mais la version anglais est franchement mauvaise. C'est horriblement surjoué, et encore plus celui de Musashi.
Deux des aspects principaux d'un RPG sont (selon moi) le scénario ainsi qu'une bonne durée de vie (sans compter le leveling).. Manifestement ici le jeu n'est pas au top, je pense que tu as bien conclu: c'est un bon jeu, mais un RPG pas terrible.
Par Hyne l'année dernière