dans les bras d'Orphée

Découvrir le nouveau player
clematite11
33
591 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
la Mélodie d"Orphée Cyrill au piano Pensez aux écouteurs!

2 commentaires

Comment ne pas songer à Orphée allant dans l´Hadès délivrer de sa main franche et courageuse son amour qui réside en enfer, car c´est ainsi Euridice c´est l´humanité désertée, en proie aux ombres et à la folie. Cela me rapelle l´Orfeo de Gluck, d´où est tirée la splendide mélodie que vous jouez:
Chiamo il mio ben cosi, quando si mostra il dì, quando s´asconde. Ma oh vanno mio dolor! L´idol del mio cor non mi risponde. Euridice! Euridice ombra cara, ove sei tu? Affanato il tuo sposo fedele invano sempre ti chiama agli Dei ti domanda e sparge a´venti con le lacrime sue invan i suoi lamenti!
Plein de lumière Cris
Par Crist il y a 7 ans
Bonsoir ,
Cet air me trouble ........Triste , délicat , propice à la méditation .
Merci beaucoup pour ces quelques minutes de mélancolie .
Connaissez vous les versions qu'en ont données Nelson Freire et Guiomar Novaes ?
Si pas .......http://www.dailymotion.com/Quarouble/Nelson-Freire/video/xlney_nelsonfreire-guiomarnovaes-gluck
L'émotion est telle que les mots me manquent .
Je repasserai sur vos vidéos ......A bientôt
Par Quarouble il y a 8 ans