Alexandre Mirlicourtois, Xerfi Canal La compétitivité chinoise en chute

Découvrir le nouveau player
Xerfi Canal
160
23 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Voir la vidéo sur le site Xerfi Canal : http://www.xerficanal.com/emission/Alexandre-Mirlicourtois_La-competitivite-chinoise-en-chute_1093.html

Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

A quoi tient le récent succès de la Chine ? A la force de son industrie, grâce à des entreprises ultra-compétitives lui permettant d'accumuler des excédents extérieurs. Et les excédents sont d'autant plus importants que la demande domestique est atrophiée en raison du contrôle très strict des salaires, condition sine qua non pour rester compétitif. A cela s'ajoute un trait démographique très particulier, une population vieillissante. Sauf que ce schéma est aujourd'hui dépassé car son ultra-compétitivité est attaquée de toutes parts. Avec la flambée des salaires, +15% par an depuis 2002, la Chine est devenue trop chère, trop chère pour les grands donneurs d'ordre occidentaux qui lui préfèrent de plus en plus l'Indonésie, le Bangladesh, le Vietnam ou l'Afrique. Et les brutales dépréciations d'un certain nombre de devises asiatiques à la fin de l'été ont porté le coup de grâce à la Chine. Des dépréciations comme celles de la roupie indienne, de la rupiah indonésienne et, à un degré moindre, du ringgit malaisien, du baht thaïlandais et du peso philippin. D'autres monnaies non asiatiques ont pris la même direction comme le real brésilien et la lire turque. Et la position concurrentielle de la Chine, mesurée par le taux de change effectif réel, montre bien qu'elle est de plus en plus défavorisée par l'évolution du yuan. […]

Alexandre Mirlicourtois, La compétitivité chinoise en chute, une vidéo Xerfi Canal

www.xerfi.fr

0 commentaire