Advertising Console

    Rencontre avec Jerry Belich, créateur de Choosatron

    RenegadesLive

    par RenegadesLive

    199
    41 vues
    Découvrez l'interview de Jerry Belich, le créateur du Choosatron. Interview réalisée lors du Fantastic Fest Arcade de Austin au Texas en septembre.

    Découvrez ci-dessous la traduction en français de l'interview.

    Eurogamer.fr : Pouvez-vous vous présenter ?

    Jerry Belich : Je suis Jerry Belich et je suis le créateur du Choosatron qui est une plate forme de jeu pour jouer à des récits dont vous êtes le héros. Vous choisissez vos réponses et en fonction de vos choix, l’histoire arrive à une conclusion.

    EG.fr : Quels sont les types d’histoires proposées par le Choosatron ?

    JB : Cela dépend de l’offre, dans certaines histoires vous pouvez mourir. Il y en a une appelée "L’espion" qui m’a tué et où à chaque question, il y a une façon de mourir. C’est une histoire très difficile et brutale. Mais il y en a aussi d’autres qui sont plus narratives où il s’agit de relation entre les personnages. Ce qui est incroyable pour moi, c’est de créer des histoires où les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. Il s’agit plus d’un jeu ou d’une manière comment les gens vont perdre, l’expression d’une certaines perspective d’expérience.

    EG.fr : Quels est votre parcours ?

    JB : Je suis un développeur depuis maintenant au moins 10 ans. Je suis en charge d’une équipe de développement mobile, nous travaillons sur des jeux et applications pour des téléphones portables. Mais j’ai conçu des game design il y a presque 10 à 12 ans, quand j’étais à l’université et que nous avons pu distribuer pendant une courte période. C’est une façon de revenir vers ça et trouver une nouvelle voie pour établir une connexion avec le game design. Le but c’est aussi de proposer quelque choses de physique, que les gens peuvent toucher. Les gens sont quelque peu en colère maintenant, car cela manque.

    EG.fr : Quels sont vos projets pour le futur ?

    JB : J’ai récemment fini le Kickstarter et j’ai eu beaucoup de réponses positives de studio de jeux et personnes qui sont attirés par l’idée et qui souhaitent y contribuer. Le but pour moi, depuis un an, est de créer une plate forme qui permette de concrétiser cela. Créer une histoire interactive est quelque chose qui intéresse beaucoup de monde.

    EG.fr : Quand est prévu le lancement ?

    JB : Maintenant que le Kickstarter est fini, j’espère pouvoir livrer les premiers exemplaires lors du mois de janvier 2014. Bien que le design du hardware soit terminé, je veux peaufiner le logiciel qui devra être open source. Il devra être propre et prêt pour que les gens puissent créer et partager leurs histoires. Que tout le monde puisse s’en servir facilement, donc il faudra encore quelques mois avant que cela soit disponible.