Advertising Console

    Marseille: des couacs dans la primaire

    Reposter
    infos-marseille

    par infos-marseille

    19
    33 vues
    Les primaires pour designer le candidat socialiste à la Mairie de Marseille ont été émaillées dimanche de plusieurs dysfonctionnements.
    Certains bureaux de vote ont tardé à ouvrir leurs portes parce que les assesseurs n’étaient pas arrivés à temps.
    A la Calade, plusieurs dizaines d’électeurs n’on pas pu voter parce que la date de naissance inscrite sur le registre ne correspondait pas à celle de leur carte d’identité.
    Au gymnase de la Bégude, ce sont des électeurs de Château-Gombert qui n’ont pu prendre part au vote parce qu’on ne les trouvait pas sur les listes électorales fournies par la Préfecture. Parmi eux, Marius Masse, ancien député socialiste de la circonscription et père de l’un des candidats à l’investiture.
    Certains candidats sont accusés d’avoir organisé des transports d’électeurs en bus. Pour Samia Ghali, visée par l’accusation, « il ne s’agit que de co-voiturage ».
    Finalement les bureaux de vote qui devaient fermer à 19h00 resteront ouverts jusqu’à 20h00. Reste à savoir s’il s’agit de pallier les dysfonctionnements constatés ou en raison de « l’affluence particulièrement élevée » avec 6000 votants à la mi journée annoncés par la Haute autorité des primaires. « C’est comparable aux primaires pour la présidentielle » estime Alain Fontanel, secrétaire national aux fédérations.
    Les résultats de ce premier tour ne devraient pas être connus avant 21h30.

    ©Infos-Marseille.fr