Advertising Console

    Au cinéma cette semaine : Adèle, Adèle, Adèle...

    Reposter
    Les Echos

    par Les Echos

    436
    418 vues
    Thierry Gandillot regrette que la polémique ait devancé la sortie du film et défend l'oeuvre d'Abdellatif Kechiche pour sa justesse et son intensité. Thierry Gandillot regrette que la polémique ait devancé la sortie du film et défend l'oeuvre d'Abdellatif Kechiche pour sa justesse et son intensité.